En week-end chez les gros chats de Savuti

Mis en lumière par les reportages du National Geographic, la région de Savuti est une destination emblématique pour les amateurs de félins. Et nous les chats, on adore ça, les petits noirs et blancs comme les gros jaunes à pois ou à crinière !

Nous sommes donc partis un samedi matin pour vérifier si Savuti méritait toujours sa réputation légendaire, même après l’importante saison des pluies que nous avons vécue et malgré le nouvel assèchement du canal et du marais.

Si la route est goudronnée jusque Kachikau, les pistes de sable qui mènent au coeur du Chobe National Park sont toujours bien profondes et il faut compter pas loin de 5h en 4×4 pour arriver jusqu’au campsite depuis Kasane. Nous traversons essentiellement des forêts de mopanes avant de découvrir une plaine dégagée ponctuée de quelques collines.

C’est ici que tout se passe, sur ce petit territoire d’à peine 15 kilomètres sur 30, dont l’environnement presque désertique contraste totalement avec le River Front. Il y a là différents sites à visiter comme les peintures rupestres ou le baobab géant et différents paysages à explorer comme les points d’eau arborés du nord ou l’immense marais au Sud, le tout format une savane magnifique, promettant de fantastiques rencontres.

On observe quelques girafes avant de déjeuner et nous rendre vers le Sud. En route, on croise des zèbres, des impalas, quelques éléphants… Et puis la magie opère et nous nous retrouvons soudainement en compagnie de deux sublimes guépards, confortablement installés sur une termitière à l’ombre d’un arbre.

En fin de journée, nous remontons vers le nord où les herbivores se donnent rendez-vous aux points d’eau : girafes, éléphants, gnous viennent s’abreuver et nous passons un sympathique moment à nous amuser d’un adorable éléphanteau qui n’est pas encore très à l’aise avec sa trompe :)

Après une nuit au son des hyènes et des lions, nous repartons en direction du Nord. Tout est très calme et nous apercevons uniquement un chacal dans les premières rayons du soleil. Une fois encore, c’est dans le marsh qu’il y a de l’action ! Ou presque. 2 magnifiques lions, imperturbables, se reposent sur la piste tandis que les lionnes, beaucoup plus agitées, chassent le gnou quelques centaines de mètres plus loin.

Ce week-end là, Savuti n’a pas failli à sa réputation et notre safari n’aura vraiment pas manqué de mordant !

2017-06-25T16:28:02+00:00 25 juin 2017|Le blog, Nos échappées|

Laissez un commentaire