Conseils et règles de conduite en camping et dans les parcs nationaux

Règles de conduite dans les parcs nationaux du Botswana

Le DWNP a rédigé un code de conduite sous la forme d’une série de règles à respecter lorsque l’on visite les parcs et les réserves du Botswana :

  1. L’entrée et la circulation dans les parcs sont interdites en dehors des heures d’ouverture. Les visiteurs doivent impérativement être rentrés au camp avant la nuit.
  2. L’entrée et la circulation dans les parcs et réserves sont interdites sans permis. Ces permis peuvent s’obtenir aux bureaux du DWNP à Maun, Gaborone, Ganzhi, Kang, Tsabong, Lethakane, Francistow et aux entrées des parcs.
  3. Les visiteurs sont tenus de s’enregistrer à leur arrivée et à leur sortie.
  4. Le camping est autorisé uniquement dans les sites prévus à cet effet. Le camping sauvage est strictement interdit.
  5. La vitesse dans les parcs et réserves est limitée à 40 km/h.
  6. La conduite hors piste est strictement interdite.
  7. Tout prélèvement animal et végétal est strictement interdit. Il est également interdit de collecter du bois pour les feux de camp à l’intérieur des parcs et réserves.
  8. Il est interdit de perturber ou de nourrir les animaux.
  9. Les visiteurs doivent toujours rester dans leur véhicule sauf dans les endroits prévus à cet effet.
  10. Les feux de camp sont autorisés uniquement dans les emplacements désignés.
  11. Les animaux domestiques sont interdits dans l’enceinte des parcs et des réserves.
  12. Les armes à feu sont strictement interdites.
  13. Tous les déchets doivent être sortis des parcs et des réserves.

BOTSWANA_Regles-PN

Télécharger les règles

 

Au Chobe NP, où les visiteurs sont plus nombreux et la cohabitation plus difficile entre les visiteurs eux-mêmes et entre les visiteurs et les animaux, les règles de base sont complétées par celles-ci :

  1. Une distance raisonnable de 300 à 500 mètres doit être respectée entre les véhicules.
  2. Seuls 4 véhicules sont autorisés sur un point d’observation et chaque véhicule ne doit pas rester plus de 5 minutes.
  3. L’arrêt doit être réalisé en conservant 2 roues sur la piste, les 2 autres roues étant sur le côté, afin d’éviter la conduite hors piste.
  4. Eviter de perturber les animaux lorsque vous quittez un point d’observation.
  5. Ne pas communiquer d’information sur une observation par portable ou par radio. Les téléphones portables doivent être utilisés uniquement en cas d’urgence.
  6. Respecter l’espace de vie de l’animal et ne pas s’approcher trop près.
  7. La première personne au point d’observation est prioritaire. Ne jamais bloquer un autre véhicule.
  8. Stationner toujours du côté où se trouve l’observation, afin de laisser la voie libre aux autres véhicules.
  9. A l’approche d’un autre véhicule, ralentir afin d’éviter tout accident et afin de limiter le soulèvement de la poussière.

Au delà des règles, il y a le savoir être qui rend l’expérience dans les zones protégés plus agréable pour soi-même et pour les autres visiteurs.

RESTEZ DISCRET

Veillez à vous faire le plus discret possible, en parlant bas et en conduisant doucement : le safari n’est pas une course de rallye et vous pourriez manquer l’occasion d’observer certains animaux, cachés ici et là dans les herbes et les buissons !

RESPECTEZ LES REGLES MEME SI LES AUTRES NE LE FONT PAS

Le hors-piste est interdit mais il est aussi interdit d’emprunter les traces laissées par des visiteurs qui n’auraient pas respecté cette règle.

RESPECTEZ LES CAMPS PRIVES ET LES PISTES RESERVEES

Les visiteurs des camps privés payent pour leur tranquillité, veillez à ne pas les déranger. Veillez à respecter également les pistes fermées marquées clairement pas des branches entassées qui ne peuvent pas être l’œuvre des éléphants. En cas de doute, renoncer, il y aura plein d’autres choses à voir ailleurs !

CEDEZ LA PRIORITE SUR UN POINT D’OBSERVATION

Le premier visiteur arrivé a la priorité sur les autres ! Ne jamais passer devant et avancer par derrière tout doucement, ne jamais perturber l’observation en cours, attendre son tour sur le côté, rester discret et respectueux. Eteindre son moteur et parler doucement.

Comportement dans les campings

Restez toujours vigilant dans les campsites. Au Botswana, ils ne sont jamais clôturés et les animaux, parfois alléchés par la nourriture, entrent et sortent des camps à leur guise, de jour comme de nuit.

C’est pourquoi, il faut toujours dormir dans une tente bien fermée, au sol ou sur le toit de la voiture. Dans le Central Kalahari GR, il est conseillé de placer la tente au sol à proximité du véhicule en raison des lions très curieux qui visitent régulièrement les campings.

Il ne faut jamais s’éloigner du camp, même à seulement quelques mètres. A ce titre, les enfants requièrent une attention particulière et doivent être constamment surveillés et accompagnés.

Attention à sécuriser le garde-manger de jour comme de nuit afin de le rendre inaccessible aux babouins, vervets, hyènes et ratels qui ont bien compris qu’il était plus facile de cambrioler un touriste que de chasser sa propre nourriture. Notez qu’il vous sera extrêmement difficile d’expliquer à une hyène surexcitée qu’elle commet une infraction contraire aux lois de la vie sauvage et préférez prendre les devants en :

  • Empaquetant toute nourriture, ainsi que tous les produits cosmétiques que les babouins trouvent aussi à leur goût,
  • Stockant la nourriture et les déchets à l’intérieur du véhicule,
  • Rangeant scrupuleusement le camp, les hyènes mangent potentiellement tout ce qui traine, même les chaussures, les grilles de barbecue, ou même les chaises !

Dès la tombée de la nuit, préférez rejoindre votre tente pour y rester en toute sécurité. Ne jamais sortir la nuit.

Lorsque vous quittez un camp, laissez la plus petite empreinte possible de votre présence.

Comportement avec les animaux sauvages

D’une façon générale, il ne faut jamais perturber le comportement naturel des animaux. En safari, veillez à les laisser circuler librement en ne bloquant pas le passage.

Sur les camps, soyez vigilant par rapport à la nourriture et ne donnez jamais à manger aux animaux. Cette action peut en effet les rendre dépendant des visiteurs, perturber leur comportement ou les rendre dangereux vis à vis des hommes. Ces animaux pourraient alors être abattus en raison des nuisances qu’ils provoqueraient.

Attention : A Mana Pools (Zimbabwe), il est interdit d’emporter des fruits frais en raison des éléphants. Ils sont en effet capables de détruire une tente, voire une voiture pour tenter d’atteindre leur gourmandise préférée. C’est dangereux pour vous et pour eux.

Le bon comportement avec les éléphants

L’animal le plus fascinant d’Afrique est aussi le plus impressionnant. Bien se comporter avec les pachydermes est important pour la sécurité de tous. Sachez détecter les situations à risques : si un éléphant se sent oppressé par un véhicule, il montrera son inconfort en remuant fortement la tête, en faisant une charge d’intimidation ou en poussant un barrissement en guise d’avertissement.

Prenez ces signes au sérieux et :

  • Reculez doucement pour laisser assez d’espace aux animaux,
  • Faites attention aux petits et ne vous interposez jamais entre une mère et un petit
  • Ne faites pas ronfler le moteur et ne klaxonnez pas

Souvenez-vous qu’un éléphant est plus fort que vous et qu’il est capable de renverser une voiture !

La gestion des déchets

La meilleure pratique concernant les déchets consiste à ne jamais laisser d’ordures sur place et emporter tous les déchets à l’extérieur des zones protégées.

Voici quelques astuces pour organiser ses déchets :

  • Ne jetez jamais de mégots de cigarettes et utilisez un boite de conserve vide comme cendrier.
  • Triez les déchets entre ce qui peut-être brulés sur place (carton, papier) et ce qui doit être stockés. Pour gagner de la place, utilisez une pierre pour aplatir les boites de conserve et les cannettes.
  • Ne jetez pas dans la nature de matières organiques qui sont certes biodégradables mais qui s’éliminent très lentement, comme les pelures des fruits et des légumes.
  • Utilisez si possible des savons et produits ménagers biodégradables.
  • Enterrez tous les déchets « humains » à 40 cm de profondeur et brulez le papier toilette utilisé dans le trou en restant prudent par rapport à l’utilisation du feu.
  • Protégez le feu de camp avec un cercle de pierre et assurez-vous qu’il est bien éteint avant d’aller dormir. Lorsque vous quittez le camp, effacez toutes traces en enterrant les cendres et en replaçant les pierres utilisées là où vous les avez trouvées.
2016-12-18T13:30:37+00:0011 décembre 2016|Guide pratique du selfdriver|