Argent, essence et ravitaillement

Monnaie et cartes bancaires

La majorité des cartes bancaires, Visa ou Mastercard, est acceptée au Botswana pour régler hôtels, restaurants, magasins ou les services de tourisme. Mais dans les régions plus isolées, comme à l’entrée des parcs nationaux, il est probable que l’argent liquide soit le seul moyen de paiement possible.

La monnaie botswanaise est le Pula (BWP) qui se divise en 100 Thebes. Il n’est pas possible d’acheter des Pulas depuis la France mais il sera facile d’en retirer sur place, dans les guichets automatiques acceptant la carte visa. Sachez que les retraits sont parfois limités mais qu’il est possible de faire plusieurs opérations à la suite dans la plupart des guichets.

Les devises étrangères principales, comme l’euro, le dollar ou le rand, peuvent être facilement converties dans les banques et bureaux de change. Certaines structures touristiques, comme les lodges, peuvent accepter les dollars.

Attention si vous voyagez dans plusieurs pays d’Afrique australe, veillez à bien connaître par avance les taux de change pour éviter toute confusion.

Tawana-Self-Drive-Convertisseur

Ouverture des services et des commerces

Commerce

  • Lundi au Vendredi : 9:00 – 18:00
  • Samedi : 9:00 – 15:00
  • Dimanche : 9:00 – 13:00

A Kasane, les supermarchés sont ouverts toute la journée les samedis et dimanches.

Banques

  • Lundi au Vendredi : 8:30 – 15:30
  • Samedi : 8:30 – 10:45
  • Dimanche : Fermé

Services administratifs

  • Lundi au Vendredi : 7:30 – 16:30

Essence

Au Botswana, le ravitaillement en essence est garanti dans les grandes villes du pays mais pas sur l’ensemble du territoire. La moitié nord est notamment moins fournie en station essence que le sud.

Lors de la préparation de votre parcours, il est donc crucial d’estimer la consommation d’essence et les possibilités de ravitaillement. Au départ, prévoyez au moins 100 litres en double réservoir ou en jerrican, faites le plein dès que possible

Notez que certaines stations isolées ne sont pas toujours alimentées. Etant donné les distances à parcourir, il est judicieux d’appeler pour vérifier les stocks avant de s’y rendre. C’est le cas pour le petite station de Rakops, bien pratique mais réputée peu fiable. La station de Gweta est définitivement fermée.

  • Station de Rakops : (00267) 726 43490

Le prix de l’essence avoisine généralement les 10 pulas le litre.

DATE LIEU DIESEL ESSENCE
Juillet 2019 Kasane (Puma) 9,60 BWP 9,40 BWP

Eau et nourriture

Comme pour l’essence, la disponibilité de l’eau et de la nourriture peut-être limitée dans certaines régions du Botswana.

Les bonnes pratiques sont donc les mêmes : estimer la quantité nécessaire en fonction de son itinéraire et des opportunités de ravitaillement qu’il y aura en route.

Pour l’eau, il faut compter au moins 5 litres par jour et par personne et au moins 10 litres par jour et par personne pour les régions désertiques où aucune eau ne sera disponible du tout.

Pour la nourriture, il convient de faire le plein au départ pour l’ensemble du séjour.

Région Eau domestique * Nourriture et eau en bouteille
PANHANDLE Disponible dans les villes aux alentours Epicerie à Etsha 6
Epicerie à Gumare
Supermarché à Shakawe
MOREMI Disponible aux portes et dans les campsites Pas de ravitaillement possible dans la réserve. Supermarchés à Maun
Petites épiceries dans les villages de Khwai et Mababe
CHOBE RIVER FRONT Disponible à Kasane et dans le camp de Ihaha Supermarchés de Kasane
SAVUTI Disponible dans les campsites Pas de ravitaillement possible.
Kasane est la ville la plus proche
MAKGADIKGADI PANS Pas d’eau disponible Supermarché à Nata
Epicerie à Gweta
Epicerie à Rakops
Epicerie à Mopipi
Supermarché à Letlhakane
MAKGADIKGADI NP Disponible au campsite de Khumaga et à la porte principale
Indisponible au campsite de Njuca Hills et Tree Island
Epicerie à Gweta
Epicerie à Rakops
Epicerie à Mopipi
NXAI NP Disponible à South Camp mais pas à Baines Baobab Epicerie à South Camp
Epicerie à Gweta
KALAHARI TRANSFRONTIER PARK (côté Botswana) Eau courante à Mabuasehube mais trop salée pour être consommée Supermarchés à Tsabong
Epicerie à Hukuntsi
Epicerie à Kang
Magasins côté sud-africain seulement : Nossob et Twee Rivieren
CKGR Pas d’eau disponible en dehors de Matswere et Tsau Gate Supermarchés à Maun
Epicerie à Rakops
Supermarché à Ghanzi
KHUTSE Disponible au Game scout camp Supermarché à Molepolole
Epicerie à Letlhakeng
KHAMA RHINO SANCTUARY Disponible dans les campsites Restaurant sur place
Supermarchés à Serowe
TULI Disponible dans les campsites Supermarché à Selebi Phikwe
Epicerie à Bobonong

* Sous réserve que les installations soient en état de fonctionnement

N’oubliez pas !

  • Pas d’essence, ni de nourriture entre Maun et Kasane (350 km).
  • Attention à la surconsommation d’essence sur terrain sablonneux
  • Les lodges ne vendent pas d’essence aux selfdrivers
  • Ne pas compter uniquement sur la disponibilité de l’eau dans les parcs et les réserves, les éléphants cassant régulièrement les pompes
  • Ne pas compter sur la disponibilité de l’essence dans les petites villes et toujours remplir le réservoir et les jerricans quand c’est possible
  • Prévoir une consommation d’eau minimum de 3 litres par jour et par personne dans des conditions normales

La règle d’or :
TOUJOURS ETRE PARFAITEMENT AUTONOME EN ESSENCE, EN EAU ET EN NOURRITURE

Circulation de la nourriture au Botswana

Afin d’éviter la transmission de maladies entre les animaux sauvages et les animaux domestiques, le Botswana a mis en place un cordon vétérinaire visant à éviter la transmission de la fièvre aphteuse et autres virus pouvant aussi toucher les fruits et les légumes. Ce dispositif, qui a eu parfois de graves conséquences sur la migration naturelle des animaux, délimite la partie du Botswana où la circulation de certains produits sont réglementés.

Pour simplifier, il est possible de faire passer les produits réglementés uniquement :

  • DU SUD AU NORD
  • D’EST EN OUEST

Concrètement, cela signifie qu’une viande crue achetée à Maun ne pourra pas être transportée dans le Central Kalahari, à Nxai ou au Makgadikgadi alors qu’elle pourra être emmenée dans Moremi et au Chobe.

De même, une viande crue achetée à Kasane ne pourra pas être transportée à Nata mais pourra traverser le Chobe et Moremi jusqu’à la barrière vétérinaire de Mawana (Buffalo Fence) situé à 60 km au Nord de Maun.

Soyez vigilant concernant ces règles, les contrôles obligatoires effectués aux barrières vétérinaires sont stricts et il vous faudra soit renoncer à votre stock, soit le cuire ou le consommer sur place !

Produits réglementés à l’intérieur du Botswana

Les règles pouvant changer en fonction des alertes sanitaires en cours, il est difficile de donner une information exhaustive et parfaitement fiable.

Par exemple, tous les types de viandes ne sont pas concernés par la fièvre aphteuse, comme la volaille, mais une alerte spécifique à la grippe aviaire peut venir s’ajouter temporairement à la liste des contrôles en vigueur.

Pour éviter toute frustration et dépenses inutiles, nous vous conseillons de transporter des viandes cuites uniquement si votre trajet prévoit le passage de barrières vétérinaires dans les 2 sens mentionnés.

Les fruits et légumes généralement concernés sont les agrumes, mangues, pastèques, melons, tomates, goyaves, papayes, poivrons, bananes, marulas, noix de cajou, concombres, courgettes, pâtissons, citrouille, butternuts. Comme pour la viande, des alertes sanitaires temporaires et spécifiques pourront allonger la liste des interdictions.

Notez bien que ces règles s’appliquent également à l’entrée du Botswana, quelle que soit la région, et sont élargies aux produits laitiers, œufs, bois.

Acheter de la viande au Botswana

Le Botswana est un grand producteur de viande de bœuf de qualité, pouvant être achetée dans les villes principales du pays, et entre autres à :

  • Kasane : Marios Meat Market / Fire & Ice
  • Maun : Delta Meat Deli, juste à côté du Rileys Garage / Beef Boys Butchery sur la Tsheko Tsheko Road
  • Ganzhi : Artok Butchery dans le centre à côté du Spar