La route de l’émeraude2018-09-05T15:31:24+00:00

La route de l’émeraude

L’ouest de la Zambie est une région oubliée de l’Afrique australe, un joyau méconnu que l’on aurait envie de garder pour soi où s’étendent l’immense parc de Kafue, les spectaculaires plaines de Liuwa et les jolies chutes de Sioma.

Loin des circuits de safaris traditionnels, la route de l’émeraude est une invitation à la contemplation de grands espaces préservés où les animaux pointent timidement leur nez mais qui promet des observations exclusives et des rencontres exceptionnelles avec une population attachante.

Partez à la découverte des plaines couleur émeraude aux limites de la Zambie et vivez une aventure en relation étroite avec la nature !

En résumé

Durée : entre 10 et 15 jours

Départ : Kasane ou Livinsgtone

Hébergement : Camping et/ou lodge

Difficulté :

Louer un 4×4

Etape par étape

LIVINGSTONE

Fondée en 1905, la ville de Livingstone tient son nom du célèbre explorateur anglais Dr David Livingstone. Du fait de sa position à proximité du fleuve Zambèze, Livingstone est devenue la capitale de la Rhodésie du Nord en 1911 et a connu un développement important pendant toute la période coloniale. La rue principale a d’ailleurs conservé un certain nombre de bâtiments issus de cette époque.

Livingstone a perdu sa place de capitale au profit de Lusaka en 1935 mais a conservé son charme, son dynamisme et son intérêt touristique à seulement quelques kilomètres des chutes Victoria.

Hébergements

Les hébergements sont nombreux et variés à Livinsgtone. Du backpackers aux établissements haut de gamme, la ville dispose aussi de campings et de guesthouses sympathiques.

Ravitaillement

Restaurants, supermarchés, marchés, distributeurs, stations-services sont disponibles à Livingstone qui restent la ville incontournable pour un ravitaillement complet et varié avant un départ vers l’Ouest de la Zambie.

PARC NATIONAL DE KAFUE

Bien qu’il soit le plus grand parc national de Zambie, Kafue est une destination souvent oubliée par les touristes qui lui préfèrent les très populaires South Luangwa et Lower Zambezi.

Pourtant, grâce à son étendue, l’éventail des expériences offertes par ce parc est aussi varié que son écosystème.

La partie centrale et méridionale de Kafue possède des forêts denses de miombo et de mopane, tandis que les Busanga au nord et Nanzhila à l’extrême sud se composent des plaines ouvertes.

Dans ce vaste ensemble, la rivière de Kafue et son affluent Lufupa jouent un rôle crucial pour la survie des animaux.

La faune est d’ailleurs étonnamment  diversifiée et les amateurs d’avifaune seront particulièrement récompensés, le parcs abritant 500 espèces d’oiseaux différentes. Un grand nombre d’antilopes vivent également ici, ainsi que leurs plus grands prédateurs : lions, guépards, léopard ou des prédateurs plus rares comme le serval.

La rivière Kafue

La rivière Kafue prend sa source au Congo et irrigue le parc du nord-est au barrage de Itezhi-Thezi où elle dérive vers l’est, rejoignant le Zambèze à la frontière avec le Zimbabwe. Pendant sa longue course, la rivière alterne entre des sections rapides et des sections plus lentes ponctuées de bancs de sables où nichent les guêpiers, s’allongent les hippos et barbotent les loutres. L’abondance des poissons font le bonheur des aigles pêcheurs, des martins-pêcheurs et des hérons.

Longer la rivière, du lac Itezhi-Tezhi à la zone tampon de Lunga Luswishi, est un must !

De nombreux lodges et bush camps (Hippo Bay, KaingU, Kasabushi, Mayukuyuku, Mc Brides…) se sont installés sur les bords de la rivière Kafue, profitant de son fort potentiel tant au niveau des paysages que de la densité de la faune et de l’avifaune.

Les Busanga Plains

A l’extrême nord du parc, la rivière Lufupa alimente le marais de Busanga dont les eaux se déversent dans les vastes plaines du même nom en avril-mai.

Lorsque les plaines s’assèchent vers mi-juillet, les herbivores convergent vers les points d’eau permanents et l’observation des rouannes, des pukus, des lechwes ainsi que d’immenses troupeaux de buffles intéressants fortement la population de lions locale, devient tout à fait spectaculaire. La région est probablement le meilleur endroit de Zambie pour l’observation des guépards.

Rien d’étonnant que les Busanga Plains soient l’attraction principale des visiteurs de Kafue avec ses vastes étendues parsemées de dattiers sauvages, d’arbres à saucisses et de figuiers, et la plus forte concentration d’animaux de la réserve.

L’accès aux plaines restent impossible pour les selfdrivers du fait de l’absence de camping dans cette région éloignée (le campsite le plus proche est celui de Mapunga Bush Camp). Visiter les Busanga sera l’occasion de s’offrir une parenthèse enchantée dans un lodge haut de gamme pour profiter de l’exclusivité de cet eden totalement préservé.

Nanzhila Plains

La région de Nanzhila possède une végétation moins variée qu’au nord mais la diversité des animaux reste importante. On peut y observer les grands animaux d’Afrique : éléphants, lions, léopards, buffles, ainsi que des prédateurs plus rares comme le guépard, le chien sauvage, la hyène et le serval. 10 espèces distinctes d’antilopes, dont le zibeline, le rouanne, l’oribi et le puku sont présents dans les plaines et les oiseaux comme le barbet de Chaplin, la grue caronculée et la chouette de Pel sont régulièrement aperçus.

C’est une région parfaite pour ceux qui aiment explorer, sans rien attendre de particulier sinon qu’une belle surprise se présente au bout de la piste !

L’extrême sud de Kafue est peu développé et Nanzhila Plains Safaris Camp est devenu l’unique lodge de la région, offrant une sympathique formule pour les selfdrivers en chambre, diner et petit-déjeuner.

Hébergements

Sur l’ensemble de son territoire, le parc de Kafue dispose de plusieurs bush camps offrant des places de campings mais certaines régions (Busanga, Nanzhila) se seront accessibles qu’en formule lodge.

Ravitaillement

Autour du parc de Kafue, Kaoma à l’Ouest, Mumbwa à l’Est, Kalomo au Sud sont les points de ravitaillement en eau, nourriture et essence les plus proches et les plus fiables. Il existe également une station essence à Itezhi-Tezhi.

LIUWA PLAINS

Liuwa Plains a une longue histoire et bénéficie d’une protection très ancienne, datant de la fin du XIXe siècle, alors que le roi de Barotseland, Lubosi Lewanika, désignait son peuple comme gardien de la réserve. Depuis s’est construit un écosystème unique où les hommes et la faune vivent ensemble dans une coexistence qui bénéficie à tous.

Chaque année, Liuwa est le théâtre de l’un des plus beaux spectacles de la nature : la deuxième plus grande migration de gnous en Afrique. Si ce phénomène n’a pas toujours été aussi grandiose en raison d’un braconnage excessif dans la région, les populations de gnous et de zèbres sont aujourd’hui à nouveau en pleine forme.

L’intervention d’African Parks dans la gestion du parc en 2003 a également permis la réintroduction des lions, alors qu’il ne restait plus qu’une lionne sur tout le territoire, la célèbre Lady Liuwa, décédée naturellement en 2017. Aujourd’hui, le parc est fier d’abriter une petite troupe de lions en pleine croissance. La population globale de carnivores est d’ailleurs en réelle augmentation avec une population de guépards grandissante et pas loin de 500 hyènes prospérant dans le parc.

Au final, Liuwa est une véritable success story, combinant conservation de la nature et des animaux avec un engagement communautaire, des programmes éducatifs et un renforcement des lois pour diminuer le braconnage. Le tourisme, gonflé par la construction d’un lodge haut de gamme et par la présence de 4 campsites communautaires, contribue aujourd’hui au succès de ce modèle.

Votre expérience à Liuwa Plains sera probablement l’une des plus marquantes de ce séjour en self drive.

Accès et ravitaillement

Depuis Kafue, une étape doit être prévue à Mongu, la capitale de l’Ouest. La ville offre le dernier ravitaillement complet possible avant Liuwa, avec plusieurs stations-services, un distributeur de billet et un supermarché Shoprite.

Kalabo, la ville la plus proche des plaines, ne dispose que de quelques petits commerces. L’entrée du parc est désormais facilement accessible depuis la construction d’une route goudronnée.

Hébergements

Liuwa possède un lodge haut de gamme pour les selfdrivers en mal de confort. Mais on ne saurait trop recommander de tester les 4 campsites du parc : Kwale au sud, Lyangu à l’ouest, Katoyana plus central, Sikale, tout au nord. Tous ces campsites sont gérés par la communauté locale qui bénéficie ainsi directement du développement touristique de la région.

LA REGION DE SIOMA

Bordant la Namibie et l’Angola, le parc de Sioma Ngwezi est le troisième plus grand parc de Zambie et a connu une histoire difficile avec un braconnage intensif pendant de nombreuses années. Aujourd’hui la situation s’améliore et la faune revient peu à peu. Sioma est une destination particulière qu’il faut savoir apprécier malgré la faible visibilité des animaux. C’est un parc non développé et rarement visité qui ravira les amateurs de nature brute.

La région a heureusement d’autres choses à offrir que le safari traditionnel : sa principale attraction reste les spectaculaires chutes de Ngonye (souvent appelées chutes de Sioma) et les passionnés d’avifaune seront comblés par les rives du Zambèze.

Après quelques jours de relaxation dans la région de Sioma, la route de l’émeraude peut se poursuivre par le Caprivi jusque Kasane, avec une extension possible dans les parcs de Nkasa Rupara, Mudumu et Bwabwata ou pendre fin à Livingstone.

Hébergements

La région de Sioma dispose de campings, bush camps et lodges, qui sont tous de véritables havres de paix, situés le long du fleuve Zambèze.

Ravitaillement

Mongu reste la ville la plus développée et la plus fiable pour un ravitaillement en essence et en nourriture après un séjour un Liuwa. Avant Sioma, Senanga possède une station qui est plutôt bien approvisionnée et des petits commerces. Le ravitaillement est ensuite seulement possible à Sesheke et Katima côté Namibie.

Pourquoi choisir cet itinéraire ?

Une expérience self drive originale et experte, au plus près d’une nature sauvage restée à l’état brut.

Un circuit pouvant se parcourir en formule camping, bush camp, lodges ou en mixant les hébergements.

La découverte d’un pays attachant où l’improvisation est possible et fortement recommandée !

N’oubliez pas…

  • La Zambie est une destination saisonnière. Beaucoup d’accès peuvent être compromis pendant la saison des pluies et plusieurs mois après. Nous conseillons cet itinéraire de Juin à Décembre uniquement, sous réserve des conditions météorologiques. Notez que Luiwa Plains est fermé du 15 décembre au 31 mars et que le parc est accessible à partir de juin, en 4×4 uniquement . De nombreux lodges ferment également leur porte à Kafue.

  • C’est valable partout en Afrique mais particulièrement en Zambie : faites le plein d’essence, d’argent liquide, d’eau et de nourriture dès que l’occasion se présente. L’approvisionnement des distributeurs et des stations-services n’est pas toujours fiable, même dans des villes de taille moyenne où les pénuries sont régulières.

  • Les mouches tsé-tsé sont présentes dans le parc national de Kafue, particulièrement dans les zones boisées. Surtout actives aux heures les plus chaudes et s’accrochant sur les véhicules en mouvement, leurs piqûres sont douloureuses mais la probabilité de contracter la maladie du sommeil est infime. Il n’existe pas de répulsif mais la climatisation calme leurs ardeurs. Lorsque vous stoppez votre véhicule, veillez également à attendre quelques minutes avant d’en sortir.

  • Prévoyez du temps et des étapes raisonnables. Les distances sont longues et les routes en Zambie peuvent être particulièrement affectées par les pluies et avoir été partiellement détruites d’une saison à l’autre.

Autres propositions d’itinéraires

La route de l’eau

La route du désert

La route des Big Five

La route des oiseaux

Découvrez les parcs du Botswana avec un

Land Cruiser série 79 équipé Camping

A partir de 182€ par jour

Voyagez de lodge en lodge avec nos

Toyota Prado version Self Catering

A partir de 85€ par jour