Byron et Matt

Nous sommes 2 amis ayant voyagé ensemble à de nombreuses occasions et nous essayons toujours de trouver des expériences uniques et intéressantes à vivre. Quand mon ami Matt m’a envoyé un article de blog sur le selfdrive en Afrique australe, j’ai trouvé l’idée géniale mais loin d’être facile. Au fur et à mesure de nos recherches, nous nous sommes rendu compte que le selfdrive était non seulement une pratique courante, mais aussi le moyen le plus authentique et le plus agréable de découvrir la flore et la faune africaines.

Nous avons choisi la destination en fonction des endroits où nous aurions le plus de chances de voir des animaux sauvages en décembre. Ce mois symbolise le passage de la saison sèche à la saison des pluies pour la majeure partie de l’Afrique australe. Nous savions donc que, quel que soit l’endroit où nous irions, nous aurions besoin d’un peu de chance. Nous nous sommes finalement décidés pour le parc national de Chobe, au Botswana, et après des heures de recherche minutieuse, nous avons contacté Tawana Self Drive. Et nous en sommes tellement heureux !

Vincent et Julie ont fait l’impossible pour nous offrir un service exemplaire. Je suis une personne extrêmement détaillée et j’ai tendance à poser beaucoup de questions. Vincent était là pour me donner des réponses très fournies et au delà de ce que j’attendais. Ses informations se sont avérées très utiles tout au long de notre voyage.

Nous avons opté pour la location d’un Toyota Prado équipé camping pour 4 nuits / 5 jours, au départ de Maun et arrivée à Kasane. Après le briefing effectué par un membre de l’équipe de Tawana, nous nous sommes dirigés vers les supermarchés pour notre ravitaillement. Le réfrigérateur de notre Prado était de haute qualité et fonctionnait 24 heures sur 24, nous avons donc pu préparer de bons barbecues à tous nos dîners.

Le lendemain, nous avons débuté notre itinéraire par une nuit près de Khwai au camping de Mbudi, situé après le village. C’était extraordinaire ! Non loin de notre emplacement, la rivière abritait un énorme hippopotame assis à moitié hors de l’eau. Nous avons particulièrement apprécié de pouvoir faire une excursion en mokoro, ce qui est agréable après une longue journée de conduite. Nous avons vu des éléphants, des buffles, des girafes, des antilopes, de nombreux oiseaux et un autre hippopotame gigantesque. Notre guide, Jeff, était expérimenté et savait exactement jusqu’où il pouvait se rapprocher du territoire de l’animal. L’hippopotame a commencé à sauter hors de l’eau et à émettre des sons pour montrer sa domination. Sur la route du retour, nous sommes restés bloqués par un troupeau de 20 éléphants qui se baignaient et buvaient dans l’eau. Tout ce que nous pouvions faire était d’attendre et c’était tout simplement magnifique !

Nous nous sommes réveillés le lendemain matin, peu avant 6 heures. Nous avons replié le camp et nous sommes partis en self drive safari. Heureusement, Vincent avait chargé Track4Africa sur notre GPS. Ainsi, quelles que soient les pistes que nous empruntions, nous étions surs de retrouver le chemin qui nous séparait des routes principales. Nous avons vu des hyènes, des buffles, des antilopes, des gnous et des éléphants. Ce fut une expérience incroyable de faire nos premiers pas de safaristes indépendants. Nous n’avons pas vu d’autres véhicules pendant ces quelques heures. C’était juste incroyable.

Nous avons ensuite poursuivi notre chemin jusqu’à Savuti. Sur place, notre safari de l’après-midi a été inoubliable. Le personnel du camp nous a indiqué que des lions avaient tué un zèbre la veille près de Marabou Pan dans le marais de Savuti. Alors que nous approchions du pan, nous avons trouvé 5 lionnes et 6 petits toujours en train de déguster le zèbre. Jackpot ! C’est le genre de scène ce que nous avions imaginé et c’est devenu une réalité dès notre deuxième jour dans le bush ! C’était génial de regarder ces créatures majestueuses dans leur habitat naturel. Une des lionnes est même venue s’allonger devant notre Prado et une autre juste à côté de la porte passager. Quelle rencontre incroyable !

Les lionnes sont allés s’abreuver au point d’eau tandis que l’une d’entre elle restait en arrière pour protéger le zèbre et tenir les chacals ou autres charognards à l’écart. Un troupeau d’une vingtaine d’éléphants est alors arrivé au point d’eau, empêchant les lionnes et leurs petits de s’approcher. C’était absolument incroyable de voir les lions et les éléphants créer un tel drame au bord de l’eau. Les lions de Savuti sont réputés pour être des chasseurs d’éléphants et les éléphants ici présents le savent très bien, protégeant les éléphanteaux chaque fois que les lions menaçaient. Au bout de 30 minutes, les éléphants se sont retirés dans la brousse et la troupe a pu accéder à l’eau.

Après ces observations incroyables, nous sommes retournés à notre camping. Les sons de la nuit à Savuti sont vraiment une autre expérience en soi. On entend l’agitation du bush à travers les barrissements des éléphants, les rugissements des lions et bien d’autres. C’est vraiment quelque chose d’unique.

Nous nous sommes à nouveau réveillés tôt pour retourner à Maribou Pan à la recherche de la troupe de lions et dans l’espoir de trouver le mâle dominant. Sur la route, nous avons repéré les félins à un endroit différent. Le mâle dominant était là ! HOU LA LA! Incroyable à voir, même s’il était plutôt d’humeur paresseuse.

Notre deuxième nuit à Savuti a été interrompue par la première grosse pluie de l’année. Voilà encore un moment qu’on l’on oubliera pas ! Le vent soufflait très fort et la pluie est tombée toute la nuit. L’équipement de Tawana a parfaitement résisté aux éléments et cela nous a permis de profiter du changement de saison !! Nous nous sommes sentis très chanceux d’avoir vu autant d’animaux car les pluies vont bientôt leur permettre de trouver de l’eau partout dans le bush.

Nous nous sommes réveillés un peu plus tard le lendemain matin et sommes partis pour Ihaha. Nous étions un peu inquiets pour la piste à cause de la pluie, mais nous avons trouvé que cela rendait la conduite dans le sable profond plus facile. L’essentiel est d’éviter toutes les grosses flaques d’eau pouvant occuper 90% de la route à certains endroits. Nous avons appliqué le conseil de Vincent et roulé doucement sur ces tronçons délicats. Nous sommes arrivés au camping d’Ihaha pour notre dernière nuit. Une troupe de babouins se trouvaient sur notre emplacement pour nous accueillir. Au bord de la rivière Chobe, trois hippopotames résidents se trouvaient juste devant nous. Nous avons fait un safari le long de la rivière et avons vu des crocodiles, beaucoup d’antilopes, des girafes et d’autres babouins.

Le lendemain matin, nous avons quitté le parc pour nous rendre à Kasane avant de rejoindre Livingstone et profiter des chutes Victoria.

Nous ne pourrions pas être plus heureux de nos expériences avec la faune et du service de Tawana Self Drive. Nous n’oublierons jamais ce que nous avons vécu et nous recommandons définitivement de vivre l’aventure du selfdrive (avec Tawana bien sûr !). Je ne saurais trop remercier Julie et Vincent d’avoir contribué à faire de ce voyage un moment inoubliable. Si vous recherchez une agence fiable et efficace, optez pour Tawana Self Drive !

USA, Décembre 2018, Prado équipé camping
2019-01-15T16:59:33+00:0015 décembre 2018|Categories: Nos selfdrivers heureux|